Rechercher
  • Sébastien Manny

Quoi savoir si vous vendez votre condo


*SOURCE: Protegez-vous.ca Vous souhaitez vendre votre condo? Sachez qu’en tant que vendeur, plusieurs tâches vous incombent. Avant d’afficher votre panneau « À vendre », lisez ce qui suit pour faire les choses dans les règles.

Le marché regorge de condos à vendre. Pour mettre toutes les chances de votre côté et trouver rapidement un acheteur sérieux, vous devrez notamment :

  • établir un prix de vente réaliste, c’est-à-dire ni trop haut par rapport au secteur dans lequel votre logement est situé et aux condos semblables au vôtre, ni trop bas afin que vous ne soyez pas lésé;

  • mettre en valeur les points forts de votre logement pour vous démarquer de la concurrence; par exemple, l’immeuble dispose-t-il d’une piscine, d’une salle d’exercice, sa proximité avec des commerces ou un parc, sa tranquillité ou encore sa bonne accessibilité par les transports en commun;

  • avoir en main tous les documents officiels qu’un acheteur consciencieux pourrait vouloir consulter pour en apprendre davantage sur le logement qu’il convoite et son environnement immédiat (déclaration de copropriété, modifications à la déclaration de copropriété et les règlements adoptés par l’assemblée suite à la déclaration de copropriété, les procès-verbaux des dernières assemblées générales, les états financiers du syndicat des dernières années, le montant des charges courantes, le montant des contributions spéciales à venir, les factures d’électricité, les relevés de taxes, etc.);

  • donner à votre condo la meilleure visibilité possible (sites web, médias sociaux, réseaux professionnels, visites libres, etc.)

Avec ou sans courtier Vous devez aussi décider si vous vous lancez dans l’aventure en comptant seulement sur vos propres moyens ou en ayant recours aux services d’un courtier immobilier. Dans les deux cas, les grandes étapes à franchir sont les mêmes, mais dans la première hypothèse il vous faudra cependant effectuer tout seul un plus grand nombre de démarches. Vous devrez en particulier gérer les différentes promesses d’achat que vous recevrez, de même que d’éventuelles contre-propositions, en veillant à ne pas vous tromper dans les dates ou dans les chiffres pour ne pas risquer d’avoir des ennuis avec un acquéreur mécontent.

Si vous préférez passer par l’entremise d’un professionnel, l’Organisme d’autoréglementation du courtage immobilier du Québec (OACIQ) recommande de vous informer sur le rôle du courtier, et plus particulièrement sur ses devoirs et obligations lors de la vente de votre condo. Par la suite, vous signerez un Contrat de courtage exclusif – Copropriété divise, et votre courtier remplira avec vous le formulaire Déclarations du vendeur sur l’immeuble – Copropriété divise.

L’offre d’achat Un acheteur intéressé par votre logement devra remplir avec votre courtier, le cas échéant, une promesse d’achat, qui précise à quelles conditions il s’engage à l’acquérir. Lorsque vous recevrez ce document, vous aurez trois possibilités :

  • accepter l’offre, ce qui vous vous engagera à vendre votre condo au prix et à la personne indiqués;

  • la refuser;

  • y répondre par une contre-proposition.

Si vous recevez plusieurs promesses d’achat pour un même bien, votre courtier doit, dans les meilleurs délais suivant leur réception, vous les présenter et informer les autres acheteurs potentiels de l’existence des autres offres, sans toutefois en dévoiler le contenu. Durant ce processus, vous pouvez alors recevoir une proposition bonifiée par l’un des acheteurs déjà en lice pour acquérir votre logement. En effet, rappelle l’OACIQ, aussi longtemps que son offre initiale n’est pas acceptée, expirée ou refusée, chaque acheteur peut la modifier afin de la rendre plus avantageuse pour vous.

Signer l’acte de vente Une fois l’offre d’achat ou la contre-proposition à l’offre acceptée, il reste à officialiser la transaction. Elle consiste, d’une part, à examiner les documents relatifs au condo (vérification du titre de propriété, des dimensions du logement, du zonage, des charges et servitudes, etc.) et, d’autre part, à rédiger l’acte de vente.

À noter que lorsque deux transactions immobilières sont liées (par exemple si vous vendez votre condo pour acheter un autre logement), il est recommandé de prévoir un délai raisonnable entre les dates de signature de l’acte de vente des différentes transactions. Après que l’acte de vente a été signé par toutes les parties, le notaire publie l’acte de vente au registre foncier du Québec. Tant que cette dernière étape n’est pas franchie, il retient les fonds. Ensuite, il vous remettra le montant de la vente du condo après en avoir notamment déduit le solde de votre hypothèque, ses honoraires professionnels et frais notamment pour la radiation de l’hypothèque, les taxes ou les frais de copropriété non payés, les honoraires de l’arpenteur-géomètre et les honoraires du courtier immobilier lorsque ces cas s’appliquent.

Mettez votre condo en valeur Le succès de la vente de votre logement dépend beaucoup de l’impression que les acheteurs potentiels en retireront lors de leur visite. Sa mise en valeur revêt donc une importance primordiale. Pour mettre toutes les chances de votre côté, prêtez attention à l’aspect visuel de votre condo. Les fissures sont-elles réparées ? Des retouches de peinture seraient-elles indiquées ? Les robinets qui fuient ont-ils été remis en état ? Les sanitaires sont-ils propres ? Faut-il remplacer une ampoule électrique ? Certaines pièces sont-elles trop encombrées ? L’appartement est-il propre et correctement aéré ? Etc. Si certains travaux légers (fissures à boucher, peinture) s’avèrent nécessaires, voyez si vous ne pouvez pas les exécuter vous-même pour faire des économies.


*SOURCE: Protegez-vous.ca

8 vues

Contact

Sébastien Manny

905 rue de Nemours,

Québec (QC) G1H 6Z5

418.476.3616

© 2019 pour Sébastien Manny Notaire, par Structura conseils.